mercredi 12 octobre 2011

Renan Luce, Benoit Doremus et Alexis HK, Café de la Danse 2011, Seuls à Trois [Concert]

Seul A TroisJe sors du Café de la Danse, et je suis content.  J'aime la chanson française et parmi l'armada d'auteurs-compositeurs-interprètes qui composent la "nouvelle scène française", depuis quelques années il y en a trois que je préfère.

Pour moi voir Renan Luce, Benoit Doremus et Alexis HK dans la même soirée, c'est donc comme de voir un concert folk avec Dylan, Elliott Smith et Johnny Cash.  Bon OK j'en rajoute un peu, mais vous avez saisi l'idée : ce sont mes trois représentants favoris d'un même style musical qui viennent en concert à deux pas de chez moi, tout cuit dans mon bec.

En plus, les conditions étaient bizarrement impeccables : en entrant dans la salle, j'ai pu me poser comme une fleur au milieu du premier rang, confortablement assis.  Un parterre de demoiselles devant moi, douillettement installées en tailleur sur les tapis moelleux disposés là, déjà soupirantes avant l'arrivée des trois zigotos.

Seuls…

Benoit Dorémus est timide, plutôt réservé dans son attitude sur scène mais vraiment émouvant.  Quand il se déclare célibataire pour jouer une nouvelle chanson (La Femme de ma Vie), on entend un bel ensemble de soupirs féminins attendris (à base de Ooooooooooh qu'il est meugnon...)  L'enfoiré !  C'est sa soirée.  Mais je ne suis pas une damoiselle en pâmoison, et j'aimerais bien le voir se lâcher un peu plus ! 

Alexis HK n'est pas comme je l'imaginais, il est grand et impressionnant.  Une gueule d'acteur charismatique que j'aimerais bien voir dans un film de gangsters à la française.  C'est lui qui est chargé de meubler pendant que les autres accordent leur guitare et comme vous le savez peut-être, je suis sensible à cet aspect dans un concert (cf. Bertrand Belin/Cigale/2010 et NOFX/Cabaret Vert/2011).  Il est très drôle, posé et il s'exprime avec une voix grave dans un bon français à la fois châtié, fleuri et comique.  J'adore son style quand il pose la guitare et qu'il se contente de chanter avec son phrasé pas si loin du hip-hop.  Le mec doit assurer sur une scène de slam.

Renan Luce est celui qui me touche le moins au niveau de la personnalité mais au niveau musical, c'est lui qui a la plus jolie guitare et c'est lui que je connais le mieux.  Pour son rappel, tout seul sur Repenti, eh bien il n'est pas vraiment en solo...  Apparemment je ne suis pas le seul spectateur à avoir bossé le morceau.

A Trois

C'était mon premier concert de tous les trois, et j'ai été surpris de leur richesse guitaristique et musicale.  Je pensais qu'ils étaient seulement des chanteurs avec 2-3 accords de guitare, dépendants d'une troupe de vrais musiciens de studio pour leurs arrangements.  Mais non, on entend quelques passages en picking, des rythmiques pêchues, une version blues-rock des Voisines de R. Luce et même quelques petits solos ici ou là.  Rien de virtuose mais ce ne sont pas des imposteurs, ce sont des guitaristes !

La cerise sur le gâteau : bonne ambiance entre les trois artistes.  Le concept est celui d'une soirée à la maison, à trois chez Benoit, on bouffe de la private joke toute la soirée.  Ils se relaient sur les trois micros, parfois en solo, parfois en groupe (R. Luce prend une basse à la Paul Mc Cartney).  Et même en choeur, a capella, pour le dernier rappel : belle harmonie de type corse, pour une ritournelle au sujet d'un bodyboard et d'un tsunami. 

On a vraiment l'impression qu'ils sont potes et qu'ils se retrouvent régulièrement le weekend pour une bonne soirée, non pas bière/foot/pizza mais bière/guitare/songwriting.  Tellement sympa qu'on est jaloux, on a envie de grimper sur scène devant le canapé pour dire : "eh les mecs mais moi aussi j'ai une guitare, si vous voulez je vous montre mes chansons".

La Groseille

Et enfin, la groseille sur la cerise sur le gâteau : j'ai pu sortir mon appareil vidéo pour filmer quelques morceaux :-) 

  • Renan Luce : Nantes
  • Alexis HK : Zoé (à venir)
  • Benoit Dorémus : Deux Pieds Dedans (à venir)
  • Renan Luce, Alexis HK et Benoit Dorémus : Papy Gâteau (àvenir)