dimanche 16 octobre 2011

Fa Pouce dans la Caverne Guitaristique [Journal #41]

Fa en Version Pouce L’hiver approche, et avec lui les chocolats chauds, les écharpes, les chaussettes en laine et d’autres accessoires douillets pour paresser bien au chaud, au fin fond de ma caverne guitaristique. 

Dans cet état d’esprit, je vous disais la semaine dernière que je commençais à travailler une chanson tranquillement, quitte à l’adapter à ma voix en la transposant vers le bas pour chanter facilement.

On continue donc tout en douceur sur It Ain’t Me Babe de Bob Dylan.  Aujourd’hui, on parle de la seule “difficulté” de l’accompagnement guitare : l’accord de Fa que je connaissais déjà, mais que j’ai décidé d’apprendre à faire sans le barré.

Le Fa, c’est généralement le tout premier accord barré qu’on rencontre (et parfois le dernier).  Il faut appuyer sur les six cordes de la guitare, et comme la plupart d’entre nous n’a que 5 doigts, on utilise l’index pour presser plusieurs cordes.

Je suis obligé d’admettre que ma technique de barrés est assez bancale et qu’honnêtement, ça me fatigue d’appuyer comme une mule sur mon index et de me retrouver avec une corne de 5 mm d’épaisseur sur mes mains délicates, manucurées et nourries à l’huile de jojoba.

Mais quand on regarde jouer les guitaristes/chanteurs folk (chez Vandaveer ou Cocoon par exemple), on remarque qu’ils utilisent souvent une forme d’accord un peu différente pour jouer le Fa, avec le pouce.

Voici le diagramme des deux formes d’accords.  A gauche, la version barrée et à droite, la version pouce :

Diagramme Accords Fa

On voit que les notes restent les mêmes (Fa/La/Do), mais le barré a disparu dans la deuxième forme.  A la place, on utilise le pouce pour appuyer sur la corde de Mi grave (sixième corde). 

Pas évident au début mais comme pour apprendre n’importe quel accord à la guitare, ça passe à force de le répéter des centaines de fois comme un robot.  Astuce : utilisez un capo pour pouvoir travailler l’accord plus bas sur le manche, là ou les frettes sont plus rapprochées, et donc l’écartement des doigts plus réduit.

L’autre difficulté consiste à étouffer la corde de Mi aigu (première corde) avec l’index qui appuie sur la corde de Si (deuxième corde).  J’ai déjà bien bossé pour utiliser mon pouce, je vais donc contourner cette nouvelle embûche en utilisant un accord différent mais très proche et plus simple.  Le nom savant de cet accord est le Fa 7è Majeur (Fa7M ou F7M) :

Diagramme Accord Fa7M

On avait parlé de gammes dans l’article précédent sur la transposition du morceau vers le bas, souvenez-vous.  Pour l'accompagnement, j’utilise les accords de la gamme de Do et c’est ce qui explique que le Fa7M colle bien à l’accompagnement de la chanson pour remplacer le Fa : la seule différence est la note de la première corde (Mi aigu) et cette note fait partie de la gamme de Do.  CQFD.

En bonus, cet accord donne une coloration nouvelle et bienvenue au morceau.  Mais elle a bon dos la coloration, et cette question lancinante tourne dans ma tête : ou va-t-on quand on commence à simplifier les accords par paresse ?  N’est-ce pas la porte ouverte à d’autres excès comme l’utilisation de l’auto-tune pour ne pas apprendre à chanter, ou encore le recrutement d’un bon musicien pour assurer les parties guitare ?