dimanche 11 septembre 2011

Juste Avant l’Explosion [Journal #36]

Palm Mute Vignette Article Cette semaine, j’ai continué sur ma lancée avec Lonely Day de System Of A Down.  Après l’enchainement arpèges/accords, l’ultime difficulté pour moi dans la partie guitare, c’était l’utilisation du palm-mute au niveau du pont. 

Le palm-mute, c’est plutôt une technique de guitariste électrique et en quelques mots, ça consiste à étouffer (légèrement) les cordes au niveau du chevalet.  Pour moi, c’est comme le bruit de la mèche d’un bâton de dynamite : un son étouffé qui évoque une colère violente mais contenue, juste avant l’explosion.  Indispensable pour jouer du rock, même en acoustique !

Utilisé avec subtilité, ça permet de nuancer l’accompagnement du morceau mais j’ai un peu de mal avec cette technique.  J’ai bossé ça cette semaine, j’ai tout noté dans mon calepin guitaristique et aujourd’hui je vous raconte comment je travaille pour améliorer mon palm-mute.

Au niveau technique main droite, le palm-mute ça consiste à poser la tranche de la main juste à l’extrémité des cordes, au niveau du sillet de chevalet.  Voici à quoi ça ressemble :

Palm Mute 1 Palm Mute 2

Revenons sur Lonely Day, le pont repose sur cet enchainement d’accords :

  • [F E G Am] x2 en accords “lâchés”, intensité normale
  • [F F E G] en palm-mute, baisse de l’intensité sur “take your hand and…”
  • retour au refrain en [Am F C E], point culminant (climax) sur “walk away…”

Voici un enregistrement de la partie guitare pour voir ce que ça donne :

C’est à peu près ce que je répète inlassablement (entre autres exercices) depuis une semaine.  Sauf que dans mes séances j’ai toujours un métronome qui tourne, histoire d’arriver à me rentrer le tempo dans le crâne !  Après 30 minutes de bip-bip-bip à 75 BPM je me sens un peu bizarre, j’ai la tête qui tourne.  Mais à la guerre comme à la guerre.

Encore du boulot sur cette chanson, il me reste encore à peaufiner le chant et l’interprétation.  A bientôt pour la suite :-)