dimanche 7 août 2011

La Guitare d’un Petit Homme Pacifique [Journal #31]

Guitare Yamaha APX-4A Le weekend du quinze août approche, et cette fois-ci on ne s’est pas fait arnaquer avec un dimanche férié !  Pour moi ce sera donc un voyage en TGV pour la contrée du Morbihan, destination le petit “manoir” familial perché sur la colline entre les arbres et les champs de maïs.

Dans mes bagages, j’amène ma fidèle Yamaha APX-4A, une guitare électro-acoustique au format réduit.  Le modèle n’est plus produit mais elle a été remplacée avec succès par la APX-500.

Ce n’est pas ma première guitare mais c’est un type d’instrument que je recommande chaudement aux débutants (motivés) à la moindre occasion.

Comment s’explique un tel prosélytisme ?

Pour commencer, cette petite APX avait bien répondu à mes besoins quand je l’avais achetée.

  • Un format demi-caisse très confortable à jouer, presque comme une guitare électrique.  Je n’ai jamais aimé les guitares dreadnought (le format le plus courant), car je trouve ça trop gros.  J’ai l’impression que mon bras droit est 50 cm trop court.
  • Un manche doux et fin, là encore comme une guitare électrique, très reposant pour les doigts.
  • Un son agréable en acoustique purPas de miracle non plus, vu la taille de la caisse ça ne résonne pas autant qu’une guitare dreadnought.  Mais en général elle s’attire les compliments des guitaristes qui posent les doigts dessus, et ça fait plaisir.  Vous pouvez l’entendre dans l’article sur la composition d’une rythmique guitare.  L’instrumentiste et l’enregistreur ne lui rendent pas justice :)
  • Electro-acoustique.  Même si je m’en suis rarement servi de cette façon, ça permet de compenser au niveau du volume quand on joue au milieu d’un ensemble très bruyant ou devant un public très indiscipliné.
  • Un prix accessible.  Je l’avais payée 200€ d’occasion (je me souviens que j’avais pris ma vieille 205 pour aller faire l’essai aux confins de la région parisienne, en Seine-et-Marne).  Le prix neuf de l’APX-500 est autour de 250€.

A l’époque j’étais donc très satisfait de mon achat, et même si elle a été remplacée comme instrument principal par ma guitare de marin, j’ai gardé la Yamaha et j’ai toujours des occasions de m’en servir :

  • Pour me reposer.  Le manche est tellement confortable que je m’en sers quand j’ai les doigts fatigués.
  • Pour partir en vacances.  En voiture, le format réduit permet de la caser, bien protégée, au dessus des bagages ou éventuellement entre les genoux du passager (mais pas entre les genoux du conducteur car c’est un peu dangereux).
  • Pour la trimbaler dans Paris.  Eh oui, je suis un petit homme pacifique qui parfois s’accroche à sa besace, par peur des brigands qui rôdent au détour des ruelles sombres.  Dans ces cas là, je préfère sortir la guitare à 200€ plutôt que la Martin&Co qui m’a couté un bras.

Pour résumer, je trouve que ce type de guitare (petit format et budget raisonnable) est un très bon choix pour un guitariste débutant et motivé, car c’est un bon instrument qui reste intéressant à long terme.  Chez les autres marques et dans le même budget, Cort propose un autre modèle d’électro-acoustique en demi-caisse (SFX1).

Liens