dimanche 3 avril 2011

Ours maigrichon et camembert à Nantes (Journal 13)

J’ai passé la semaine à buter sur le morceau du prochain guitaraoké, In the aeroplane over the sea (Neutral Milk Hotel).  La partie guitare est plutôt facile mais la partie chant est moins évidente à passer.  Trop aigu pour ma voix d’ours maigrichon, j’essaie de trouver un compromis.  A suivre.

Pas de problème vocal pour Basia Bulat, la songwriter canadienne dont l’album Heart Of My Own m’a tenu compagnie pendant une balade parisienne interminable.  Je voulais m’arrêter et rentrer chez moi, mais j’avais envie d’aller jusqu’au bout du disque.  Comme un bon vin qu’on ouvre pour finir le camembert.  On entame une baguette pour finir la bouteille.  Et comme il reste du pain, on ouvre un 2è calendos.  Bref, le bonheur !

De retour dans le canapé, en rattrapant mon retard sur les sessions acoustiques de madmoizelle.com, j’ai aimé cette vidéo très réussie de Renan Luce qui joue “Nantes”.  J’adore cet artiste.  Il n’a pas spécialement de virtuosité dans sa voix ou dans son jeu de guitare, mais il est super efficace.  Avec ses arpèges et son espèce de timbre mélancolique il arrive à installer une ambiance pleine d’émotion, sans en faire des caisses.